Voici pourquoi les bouillons en cube devraient être bannis de vos placards

Dans l’eau de cuisson, en sauce, ou encore dans une soupe maison, le bouillon cube est omniprésent dans nos cuisines. Malgré son goût très appétissant, ce petit carré aux différentes saveurs (viandes, légumes, poisson…) cache une réalité alarmante. Il est grand temps de lever le voile sur ce produit potentiellement nocif. On vous explique tout !

Voici pourquoi les bouillons en cube devraient être bannis de vos placards

© Richard Villalon – Getty Images

Fréquemment utilisé, le bouillon cube est un assaisonnement qui, en apparence, pourrait être parfait pour rehausser le goût des plats. Pourtant, il présente parfois une composition inquiétante. Vendu dans les supermarchés, il est composé d’additifs alimentaires, tels que le glutamate. Aussi appelé « exhausteur de goût synthétique », il donne aux aliments une saveur salée distincte et est lié au bien connu “syndrome du restaurant chinois”.

L’usage régulier de ce produit peut provoquer des maux de tête, des nausées, une sensation d’oppression thoracique… En somme, des effets plus qu’indésirables dont on se passerait bien. L’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a d’ailleurs vivement recommandé, dans un rapport de 2017, de réviser la quantité de glutamates dans certains aliments, tels que les produits de boulangerie fine, les soupes et les sauces industrielles.

Les cubes de bouillon, des dangers cachés

Véritable addiction pour certains consommateurs, les cubes contiennent également des MOAH, des hydrocarbures aromatiques d’huile minérale potentiellement cancérigènes (Foodwatch France). De plus, leur teneur en huile de palme, aux conséquences environnementales désastreuses, renforce l’idée que ces bouillons, sont peut-être plus nuisibles qu’on ne le croit. Même les bouillons de cube bio, bien qu’avec une liste d’ingrédients plus courte et compréhensible, leur consommation doit rester néanmoins modérée.

En effet, la teneur en graisses et sucre est tout aussi élevée que pour des cubes de bouillon classiques. De plus, ils présentent une grande quantité de sel, en particulier les fonds de veau, les bouillons de légumes et de volaille, ainsi que les fumets de poisson. Cette surcharge en sel fait des bouillons en cubes de véritables ennemis pour la perte de poids et pour la santé… Il convient donc de lire attentivement chaque étiquette, même pour les produits “bio”. L’association 60 Millions de Consommateurs estime que la quantité de sel dans ces bouillons oscille entre 0,43 et 1,63 g pour 150 ml, ce qui représente plus de 25% des apports recommandés. Une consommation excessive peut donc causer de graves problèmes de santé.

Des alternatives saines existent aux cubes de bouillon

Pas de panique, vous n’êtes pas contraints de manger des plats fades et sans goût, pour le reste de votre vie, afin de préserver votre santé ! Voici quelques alternatives naturelles aux cubes de bouillon pour assaisonner vos repas, et apporter tout autant de saveurs.

L’utilisation des herbes, des épices et d’autres assaisonnements

Véritable base du garde-manger, les épices, les herbes et les autres assaisonnements offrent des choix assez variés qui peuvent se marier avec plusieurs plats et aliments :

  • Basilic
  • Thym
  • Romarin
  • Ail
  • Oignons
  • Paprika
  • Feuille de Laurier

Il est temps d’explorer d’autres recettes pour éviter à tout prix d’utiliser des bouillons industriels et autres ingrédients toxiques dans vos recettes. Vous pourriez même être surpris par l’association de certains assaisonnements ou alliacées.

Une recette alternative : le bouillon maison sans additifs

La solution idéale reste toutefois de préparer soi-même son bouillon de légumes, de volaille ou de bœuf. C’est pourquoi nous vous avons concocté un exemple de recette à réaliser chez vous, pour vous débarrasser facilement de ces cubes et opter pour des alternatives plus saines. Et tout cela, en préservant votre santé, sans pour autant sacrifier le goût de vos plats.

Rien de plus simple, en cuisine :

  • réservez les restes de vos légumes tels que les épluchures, les feuilles ou encore les carcasses de poulet et volaille
  • faites-les bouillir à feu vif
  • assaisonnez selon votre goût.

Pour les plus gourmands, il est possible d’ajouter des herbes fraîches pour plus de saveurs. Une fois le mélange réalisé, filtrez le bouillon et conservez-le au réfrigérateur (petit conseil : utilisez un bac à glaçons pour obtenir une véritable forme de cube). Avec cette recette, non seulement vous éviterez les additifs nocifs, mais vous contribuerez également à réduire le gaspillage alimentaire. Un geste pour votre santé et pour la planète.

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *