Attaque d’Annecy : Henri, le “héros au sac à dos” va recevoir la légion d’honneur

Durant l’attaque au couteau survenue à Annecy ce jeudi 8 juin, un homme s’est démarqué. Il s’appelle Henri, il a 24 ans et il vient de s’exprimer, sur CNEWS.

Attaque d'Annecy : Henri, le "héros au sac à dos" va recevoir la légion d'honneur
© CNEWS / Twitter
Attaque surprenante au couteau ce jeudi 8 juin, dans une aire de jeu d’Annecy, en Haute-Savoie. Un homme armé d’un couteau a surgi aux alentours de 9h45 et s’est attaqué aux passants. Parmi les victimes, quatre enfants et un adulte sont en “état d’urgence absolue”rapporte la préfecture de police. “Un enfant de 22 mois et deux enfants de 2 ans et un de 3 ans” font également partie des victimes, d’après la procureure d’Annecy Line-Bonnet Mathis. Au total, six victimes ont été blessées par l’assaillant.

Un autre homme s’est fait remarquer durant l’agression. Il s’agit d’Henri, jeune-homme diplômé en philosophie et en management de 24 ans. Il effectue actuellement une traversée des cathédrales de France, à pied et ne s’attendait sûrement pas à devoir faire face à une telle situation durant son voyage… Il s’est exprimé face aux caméras de CNEWS, ce vendredi 9 juin.

Mise à jour du jeudi 15 juin, à 16h13 :

Selon les dernières informations de l’Express, Henri Anselme recevra bel et bien la légion d’honneur, comme l’avaient réclamé des centaines d’internautes. Le “héros au sac à dos” ne sera pas le seul à être récompensé, puisque l’Elysée à également décider de décorer les autres personnes sur la scène qui ont tenté d’arrêter l’assaillant au couteau.

Henri, 24 ans, surnommé “le héros au sac à dos”

Après l’attaque, plusieurs vidéos ont été divulguées sur les réseaux sociaux. On peut y voir la scène effrayante. Abdelmassih H. réfugié en Suède de 31 ans, rode dans le square, couteau à la main et s’en prend aux passants. Un acte qu’il revendiquerait “au nom de Jésus”lui qui résidait dans une Église.

C’est alors qu’Henri, aujourd’hui surnommé “le héros au sac à dos”, tente de le contrer à plusieurs reprises. Il le frappe avec son sac et se lance à sa poursuite. Si l’homme armé a heureusement été interpellé par les forces de l’ordre, Henri, lui, se porte bien et espère que les enfants blessés s’en sortiront.

“Je n’étais pas là par hasard”

Ce vendredi 9 juin, Henri a été interrogé par Pascal Praud à propos de son geste héroïque. “Je n’étais pas là par hasard, sur mon chemin des cathédrales”, estime-t-il. “J’ai vraiment agi instinctivement.”

Un courage qu’il explique simplement. “Je n’ai pas réfléchi, pour moi, c’était impossible de rester là à rien faire. J’ai agi comme un Français devrait agir, c’est-à-dire que j’ai suivi mon instinct et j’ai tout fait pour protéger le plus faible”, a-t-il déclaré. Un réflexe salué des internautes, qui réclament qu’on lui attribue la légion d’honneur.

Sources utilisées :

CNEWS

BFMTV

Le Parisien

L’Express

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *