“C’était une femme formidable” : amie proche de Karine Esquivillon, Véronique lui rend un hommage bouleversant

Le corps de Karine Esquivillon a été retrouvé après les aveux de son mari Michel Pialle ce vendredi 16 juin 2023. Véronique, une amie proche de la mère de famille, lui a rendu un hommage vibrant.

"C'était une femme formidable" : amie proche de Karine Esquivillon, Véronique lui rend un hommage bouleversant
© Facebook Karine Esquivillon
Depuis le 27 mars dernier, Karine Esquivillon était portée disparue. Son mari Michel Pialle affirmait sans cesse que sa femme était partie volontairement du domicile familial, laissant ses cinq enfants. Ce vendredi 16 juin 2023, gros rebondissements dans cette affaire. C’est finalement ce dernier qui a avoué avoir tué Karine Esquivillon, en donnant des indications pour retrouver le corps de la victime. Celui-ci a été repéré dans un champ près de Challans, en Vendée. Sous le choc, Véronique, une amie proche de cette dernière, a eu le courage de témoigner.

“C’était une maman extraordinaire”

Véronique s’est confiée avec émotion et a appris la mauvaise nouvelle très rapidement. “Je suis effondrée, c’est la douche froide. Ma première pensée va à ses enfants. Je les serre très fort contre mon cœur”, a-t-elle commencé avant de rendre un hommage vibrant à Karine Esquivillon.

Je pense à Karine, je me souviendrais d’elle comme une femme formidable, quelqu’un de solaire, quelqu’un qui avait toujours le sourire. Quand vous n’avez pas le moral, Karine vous le remontait. Et puis c’était une maman extraordinaire”, a-t-elle déclaré.

“Je suis en colère”

Pendant ses aveux, Michel Pialle a affirmé que la mort de Karine Esquivillon serait un accident. Un coup de feu serait parti pendant qu’il nettoyait son arme. Une situation qui bouleverse Véronique. “C’est compliqué de croire à ça”, a-t-elle lancé avant d’avouer qu’elle ne peut pas se permettre de se prononcer dessus. “Je suis en colère mais je ne vais pas la laisser parler”, a-t-elle ajouté.

Malgré le drame, Véronique n’a jamais cru aux dires de Michel Pialle. “Je faisais partie de celle comme beaucoup qui ne concevait pas que Karine pouvait partir en laissant ses enfants. Pour moi, c’était impossible et inimaginable, on a le scénario le plus tragique. J’avais fait un appel sur votre antenne il y a deux jours en demandant à Michel de parler et il a parlé”, a-t-elle surenchéri avant de conclure : “On va pouvoir enterrer Karine dignement et ça c’est important.

Source utilisée :

BFMTV

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *