“Je me dis que tout le monde me déteste” : Bilal Hassani revient sur la haine qu’il suscite

Bilal Hassani a accordé une interview au Parisien ce 18 juin 2023. Lors de cet entretien inédit, l’artiste de 23 ans est revenu sur tout le harcèlement qu’il subit depuis qu’il a participé à l’Eurovision.

"Je me dis que tout le monde me déteste" : Bilal Hassani revient sur la haine qu'il suscite
© Jacopo Raule

À seulement 23 ans, Bilal Hassani a une carrière d’artiste riche en projets et événements. S’il a fait ses débuts sur Youtube, ce dernier a vu sa vie changer radicalement après sa participation à l’Eurovision en 2019. Il a en effet connu une ascension fulgurante, qui laisse tout de même des traces. Entre critiques, menaces de mort et harcèlement en ligne, Bilal Hassani est revenu sur les côtés négatifs de la célébrité.

“J’essaie de retomber sur mes pattes”

Lors de cet entretien avec nos confrères du Parisien, Bilal Hassani s’est confié sur ses futurs projets, son rôle de juré dans Danse avec les stars, la polémique autour de l’annulation de son concert dans une église mais surtout sur la haine dont il est victime en permanence.

Je m’en suis pris plein la gueule, mais, malgré les insultes, je garde un souvenir très positif. À cette époque, je me demandais comment percer le plafond de verre pour les jeunes de ma génération”, a-t-il affirmé en évoquant son apparition au concours musical. “Il n’y avait pas de personnalités qui me ressemblaient et qui incarnaient ce que j’incarne dans les médias généralistes. J’étais en mission, en quête de légitimité : me faire une place en tant qu’artiste sans avoir à devenir une blague, une personne bizarre que l’on met dans la case freak”, a-t-il ajouté.

Le revers de la médaille

Bien qu’il soit fier d’être arrivé jusque-là, Bilal Hassani ne s’attendait pas à la violence des critiques à son sujet. “J’ai réussi à m’implanter grâce au concours et je serai toujours extrêmement reconnaissant. Mais je n’imaginais pas recevoir autant de haine. Il y a des jours, parfois, où je me demande comment je fais pour tenir”, a-t-il admis.

Fort heureusement, Bilal Hassani est bien entouré et peut se vanter d’avoir des fans qui le soutiennent dans sa carrière. “J’essaie de retomber sur mes pattes. Quand je me laisse aller dans le mal-être et que je me dis que tout le monde me déteste… Je me reprends et dis : ‘ben non, il y a plein de gens qui ont pu s’assumer et vibrer et briller parce qu’il m’avait comme exemple de représentation”, a-t-il assuré avant de conclure : “Ma génération écrit sa propre mythologie où tu deviens le héros de ta propre histoire. On crée une forteresse et, à l’intérieur, tu peux être qui tu veux sans te soucier du reste. C’est nécessaire de créer cet enclos car le monde est vraiment trop dur, trop angoissant”.

Source utilisée :

Le Parisien

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *