“Ce n’est pas une voiture, c’est un art de vivre” : un Tourangeau nous raconte sa passion des 2 CV

Alors qu’une 2 CV en bois est mise aux enchères ce dimanche à Montbazon, France Bleu Touraine a rencontré un passionné de 2 CV. Fabien Moriet sillonne les routes tourangelles au volant d’un modèle de 1959 ! Avec cette 2 CV, il est même allé jusqu’en Ecosse. Et cet été, il a prévu d’aller en Suisse.

"Cette voiture est l'emblème typique d'un véhicule qui peut être réparé" selon son propriétaire, Fabien Moriet
“Cette voiture est l’emblème typique d’un véhicule qui peut être réparé” selon son propriétaire, Fabien Moriet © Radio France – Annabelle Wanecque

Ce n’est pas un objet que l’on retrouve souvent dans une salle des ventes, et pourtant ! Une 2 CV en bois, une voiture unique au monde, va être mise aux enchères ce dimanche au château d’Artigny, à Montbazon. Une 2 CV conçue entièrement par un passionné du modèle mythique de Citroën, le Tourangeau Michel Robillard.

Il est vrai que les 2 CV ont leurs clubs de passionnés. Des automobilistes qui roulent encore avec une deudeuche et qui se rencontrent d’ailleurs une fois par an en France, une fois tous les deux ans lors d’un rassemblement mondial en Europe.

C’est le cas de Fabien Moriet, 48 ans, un habitant de Manthelan au sud de l’Indre-et-Loire, qui possède une petite dizaine de voitures de collection, dont trois 2 CV (et aussi des Ami 6, Ami 8, GS, DS). Sa préférée date de 1959 ! Avec sa carrosserie toute grise, elle a un petit côté “dans son jus” qui n’est pas pour lui déplaire.

“Je ne suis jamais tombé en panne”

Alors forcément, dans cette deudeuche, pas de clim évidemment“Non, pas de climatisation ! L’air entre lorsque l’on ouvre les vitres. Et c’est en roulant que la voiture se refroidit. Bien évidemment, quand on est à l’arrêt, on prend la chaleur de plein fouet. Ce n’est pas une voiture qu’il faut avoir dans les bouchons” rigole-t-il.

Pas de clim, pas de direction assistée, mais une voiture fiable selon lui“On l’a achetée, elle avait 59.000 kilomètres. Elle en a 97.000 aujourd’hui. Elle ne m’a jamais fait défaut. Je ne suis jamais tombé en panne”.

Une voiture écologique, selon ce passionné

Et même si ça arrive, Fabien le sait, tout ou presque est réparable sur une 2 CV, ce qui lui fait dire que cette voiture est dans l’air du temps. “À l’époque de l’écologie, je trouve que cette voiture est l’emblème typique d’un véhicule qui peut être réparé et on peut continuer à rouler avec. Alors qu’on est dans une génération où la voiture est un consommable, je trouve que cette voiture mériterait ses lettres de noblesse à ce sujet-là. Toutes les pièces d’usure se trouvent et nous permettent de rouler encore à ce jour. Cette voiture a 60 ans et elle roule encore grâce à la fabrication de pièces et aux passionnés et aux commerçants qui ont fait le pari de fournir encore des pièces pour ces véhicules”.

“Rien que le fait de partir avec cette voiture, c’est déjà le début des vacances”

Ce n’est d’ailleurs pas une simple voiture, revendique-t-il, c’est un art de vivre“Cette voiture-là, on part en vacances, rien que le fait de partir avec cette voiture, c’est déjà le début des vacances. Alors que les véhicules modernes sont tellement aseptisés qu’on a vite envie d’être en vacances, ça, c’est déjà l’aventure en quelque sorte. Parce qu’on sait quand on part, on ne sait pas quand est-ce qu’on va arriver. On ne sait jamais”.

Il est quand même allé jusqu’en Écosse avec cette 2 CV, il ira même en Suisse cet été. Là, il compte mettre 10h, avec une moyenne de 60 km/h. De toute façon, il ne se voit pas partir en vacances autrement qu’avec une 2 CV.

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *