Philippe Pozzo di Borgo, l’homme qui a inspiré le film “Intouchables”, est mort

Le comédien François Cluzet lui avait prêté ses traits. Philippe Pozzo di Borgo, dont la vie a inspiré le film à succès “Intouchables”, est mort, ont annoncé ce vendredi les réalisateurs Éric Toledano et Olivier Nakache.

Philippe Pozzo di Borgo en 2012
Philippe Pozzo di Borgo en 2012 © Maxppp – BRITTA PEDERSEN/EPA

Il est à l’origine du deuxième plus grand succès du cinéma français. L’homme d’affaires Philippe Pozzo di Borgo, dont la vie a inspiré Éric Toledano et Olivier Nakache pour le film “Intouchables” est mort, ont annoncé ce vendredi les deux réalisateurs sur leur compte Twitter. Il était âgé de 72 ans.

Issu d’une ancienne famille noble corse, Philippe Pozzo di Borgo a été l’ancien dirigeant de la maison de champagne Pommery. Victime d’un accident de parapente en 1993, Philippe Pozzo di Borgo était devenu tétraplégique et condamné à se déplacer en fauteuil roulant. “Intouchables”, où il est interprété par l’acteur François Cluzet, raconte sa relation avec son aide à domicile, joué par Omar Sy. Les réalisateurs se sont largement inspirés du livre Le Second Souffle, écrit par Philippe Pozzo di Borgo et paru en 2001.

En 2011, “Intouchables” a rassemblé près de 19,5 millions de spectateurs au cinéma, derrière “Bienvenue chez les Ch’tis” et devant “La Grande Vadrouille”. Vendu dans près de 50 pays, le film a remporté un succès exceptionnel en Europe, notamment en Allemagne, en Suisse, en Espagne et en Italie. Il a également été adapté aux Etats-Unis (“The Upside”) avec Bryan Cranston et Kevin Hart.

“Il a changé notre vie”

Dans un message posté sur Twitter, Éric Toledano et Olivier Nakache rendent hommage à leur “ami”“Il a changé notre vie” confient-ils, ainsi que “la vie de nombreuses personnes vulnérables et fragiles”. Ils saluent “un homme courageux, digne, humble et combatif”, mais aussi “son humour et son intelligence”. Les deux réalisateurs promettent de tenter “de poursuivre l’ensemble de ses combats”.

Président d’honneur de l’association Simon de Cyrène qui créée des maisons de vie partagée pour polyhandicapés en France, Philippe Pozzo di Borgo a donné une partie de ses droits du film à l’association, ce qui a permis de multiplier le nombre de ces établissements à plus de 20 en France. En 2015, il est devenu le parrain de l’association “Soulager mais pas tuer” qui milite contre l’euthanasie.

Le comédien et humoriste Omar Sy, star du film, a également fait part de sa peine sur Twitter : “A jamais dans nos cœurs” a-t-il écrit.

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *