Un salarié perçoit 330 fois son salaire par erreur , l’entreprise lance un appel pour le retrouver

Au Chili, un salarié s’est volatilisé avec une coquette somme après avoir reçu plus de 300 fois son salaire suite à une erreur manifeste de son employeur. L’entreprise lance un appel pour retrouver celui qui a démissionné sans remettre le trop-perçu.

Un salarié perçoit 330 fois son salaire par erreur , l’entreprise lance un appel pour le retrouver
© Getty – Carlos Becerra
Sujets sensibles que sont les salaires. Si les erreurs de comptabilité en entreprise sont monnaie courante, cet employé chilien ne s’attendait sûrement pas à décrocher le jackpot après une mauvaise manip qui risque de coûter très cher à l’entreprise ! Il faut croire que ce salarié n’a pas voulu laisser passer sa chance après s’être volatilisé avec une jolie somme en poche, de quoi refaire sa vie au soleil et sans contraintes.

Un employé disparaît avec 330 fois son salaire

Jour de chance pour cet employé qui était loin d’imaginer rafler le pactole en seulement quelques secondes. Pourtant, ce Chilien n’a pas tenté sa chance au jeu ni mis la main sur un héritage juteux à l’instar de la famille Pernaut, mais a profité d’une erreur manifeste de son entreprise. En effet, ce salarié affilié aux ressources humaines d’une multinationale chilienne n’a pas attendu son reste. Une erreur comptable qui risque de coûter très cher à Cial, un géant des aliments surgelés. Selon l’entreprise, l’employé, actuellement en cavale, aurait perçu pas moins de 330 fois son salaire, soit 165 millions de pesos (175 000 euros) alors que son salaire initial s’élève à 500 000 pesos (520 euros), bien loin des salaires mirobolants de footballeurs.

Qu’elle ne fut pas sa surprise lorsque ce salarié sans histoire et blanchi de tout soupçon a découvert cette vaste erreur. Ce dernier avait lancé l’alerte à son supérieur hiérarchique avant de se volatiliser avec le gain. Si l’entreprise a réagi illico en sommant son ex-employé de remettre le trop-perçu à la banque, l’heureux millionnaire ne s’est jamais présenté selon les avocats de Cial. Cet employé, qui reste anonyme, court toujours dans la nature avec une jolie somme qui lui permettrait largement de couler des jours heureux.

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *