Une femme aide un motard tombé de sa moto. Le lendemain, toute une bande se présente devant sa fille – Histoire du jour

Une mère a sauvé la vie d’un motard gravement blessé sur une autoroute isolée. Mais le lendemain, elle a été stupéfaite quand il est revenu avec toute sa bande et s’est approché de sa fille adolescente, en tenant quelque chose dans sa main.

“Hé, maman ! Je serai là dans 30 minutes… Oui… Oui ! Ne t’inquiète pas. Je ne vais pas te dépasser”, a dit Brody Hayes, 21 ans, à sa mère au téléphone.

Mais la mère de Brody était inquiète à son sujet, surtout après qu’il soit devenu membre d’un célèbre club de motards de Denver. Une sorte de peur bizarre régnait dans son esprit chaque fois qu’il faisait une balade à moto. Mais Brody n’avait peur de rien. Il se vantait souvent de la façon dont il dépassait les véhicules rapides qui le précédaient.

Parfois, la bande faisait la course sur l’autoroute très fréquentée et appelait ça “s’amuser”. En ce funeste samedi soir du 20 novembre 2021, Brody était sur l’Interstate 25 en direction de Fort Collins. Il fonçait dans le vent sur sa nouvelle moto pour rejoindre sa mère, sans se douter que bientôt, cette erreur allait presque lui coûter la vie…

Pendant ce temps, Agatha Evans, 38 ans, se trouvait également sur l’Interstate 25. Elle venait de Fort Collins pour retrouver sa fille, Casey, 15 ans. Le temps plaisant et le peu de véhicules ce matin-là ont rendu la journée d’Agatha plus agréable.

“Maman, regarde !”, s’est-elle écriée. Une bande de motards s’alignait devant le stand de limonade de Casey, puis l’un d’eux s’est approché d’elle avec quelque chose dans la main.

“Je ne sais pas où aller….”, fredonne-t-elle en écoutant la chanson “Burning Love” d’Elvis Presley dans sa voiture. A ce moment-là, son téléphone sonne. “Maman ! Il se fait tard, et j’espère que tu seras là dans une heure”, dit Casey. “S’il te plaît, ne me déçois pas à nouveau….”

Agatha ne voulait pas laisser tomber sa fille, alors elle a accéléré un peu. À peine quelques véhicules, principalement des camions, l’ont dépassée. Assurée d’un faible trafic, elle a augmenté un peu plus sa vitesse et a roulé aussi vite qu’elle le pouvait.

Environ 20 minutes plus tard, la maman a atteint le cœur de la route. Il y avait de la brise et du vide aussi loin que ses yeux pouvaient voir. Elle s’était fixé comme objectif de rentrer chez elle en moins d’une demi-heure lorsqu’un camion roulant à vive allure s’est approché d’elle depuis le côté opposé.

“Oh, non, non, non….” Agatha a crié. Elle a rapidement freiné et s’est assise sur son siège, les yeux exorbités par la peur et le choc de ce qu’elle venait de voir.

Un peu plus loin, à environ trois mètres de l’endroit où elle s’était garée, se trouvait Brody Hayes. Il s’évanouit lentement.

Le peu de véhicules, qui passent à toute vitesse sur l’Interstate 25, ne remarquent pas qu’il est étendu sur le bord de la route. “QU’EST-CE QUI VIENT DE SE PASSER ?” a crié Agatha en larmes, ses mains sur sa bouche…

Il y a quelques secondes, Brody a évité une collision avec le camion qui le précédait. Il avait essayé de dépasser le véhicule, mais lorsque le conducteur du camion lui a coupé la route pour prendre un virage, Brody a perdu le contrôle.

Il n’était qu’à quelques mètres d’une collision majeure, aussi avait-il sauté sur le bord de la route pour éviter un accident. Agatha est consternée par ce spectacle inquiétant.

Le chauffeur du camion a craint le pire et a filé sans même s’arrêter pour regarder ou aider le pauvre motard. Le temps lui manquant pour tenir sa promesse de rencontrer sa fille unique, qui se bat contre le cancer, Agatha doit faire un choix.

Sans réfléchir, la maman a sauté de sa voiture et s’est précipitée vers Brody. “Hé, vous allez bien ? Lèvez-vous !”, a-t-elle crié. Agatha a regardé autour d’elle pour chercher de l’aide, mais rien. Quelques camions sont passés, mais personne n’a pris la peine de s’arrêter.

Agatha a couru jusqu’à sa voiture et est revenue avec une bouteille d’eau minérale. “Lèvez-vous… s’il vous plaît, vous allez bien ?” s’écrie-t-elle en aspergeant le visage de Brody d’eau froide.

Elle se précipite vers sa voiture et la conduit près de Brody. Son téléphone sonnait sans cesse sur le siège. Mais Agatha ne s’est pas souciée des 26 notifications d’appels manqués de Casey. Après une brève lutte, elle a aidé Brody à s’installer sur la banquette arrière.

En chemin, elle a appelé le 911 et a raconté l’accident aux officiers. À l’autre bout du fil, Casey est sur le point de fondre en larmes, attendant toujours l’arrivée de sa mère. “Pourquoi n’est-elle pas encore arrivée ?”, sanglote-t-elle.

Dix minutes plus tard, Agatha est arrivée à l’hôpital. Voyant sa robe tachée de cramoisi, le personnel hospitalier a couru pour l’aider. “Non, non, il est dans la voiture… s’il vous plaît, dépêchez-vous !” a-t-elle crié.

Brody a été emmené d’urgence au service des urgences. “Madame, pouvez-vous s’il vous plaît remplir ce formulaire ?”, demande la réceptionniste à Agatha. Celle-ci regarde sa montre et s’exclame : “Oh là là ! Je suis désolée, chérie, je n’ai pas pu arriver à l’heure.”

Quelques minutes plus tard, Agatha a été appelée pour rencontrer Brody. “Je suis contente que vous soyez hors de danger, Mr….” dit-elle.

“Brody…Brody Hayes !”, s’est-il présenté. “Merci beaucoup… Je suis vraiment à court de mots pour ce que vous avez fait.”

Même si Agatha était heureuse d’avoir sauvé la vie du motard, elle était visiblement bouleversée. “Je suis désolée, mais je dois partir immédiatement… Ma fille a besoin de mon aide avec son stand de limonade pour une œuvre de charité…. Je suis heureuse que vous alliez bien, M. Hayes”, a-t-elle dit.

Alors qu’Agatha se dépêche de sortir du service, Brody l’appelle pour lui demander ses coordonnées. “Je souhaiterais vous revoir !”, lui dit-il. Mais Agatha était déjà partie.

Son nom était la seule identité qu’il avait de la femme qui lui avait sauvé la vie. Mais Brody a décidé de la retrouver et de lui rendre sa gentillesse de la manière la plus impensable qui soit.

Ce soir-là, ses amis et sa mère l’ont retrouvé à l’hôpital. Ils étaient heureux qu’il aille bien. Mais il a fallu convaincre sa mère de se calmer. “Hé, elle s’appelle Agatha, et elle est de Pueblo… je connais cette adresse”, lui a dit un des amis de Brody après avoir consulté le registre de l’hôpital.

Le lendemain, Agatha et Casey étaient occupés avec un groupe d’autres adolescents près de leur stand de limonade. “CONTRE LE CANCER” lisaient les banderoles près de celui-ci.

L’endroit était à peine fréquenté. “Maman, nous avons besoin de plus d’argent pour l’association caritative, et j’espère qu’un miracle se produira et que les gens afflueront vers notre stand”, s’écrie Casey. Quelques secondes plus tard, les prières de la jeune fille avaient apparemment été exaucées.

“Maman, regarde !”, a-t-elle crié. Un gang de motards s’est aligné devant le stand de limonade de Casey, puis l’un d’eux s’est approché d’elle avec quelque chose dans la main.

Agatha était stupéfaite quand elle a vu Brody. “Hé, Mme Evans ! Je cherchais justement un moyen de vous remercier !” lui a-t-il dit. Il lui a tendu un bouquet et a donné à Casey un chèque signé de 5 000 dollars !

Il s’est avéré que Brody avait rassemblé sa bande de motards pour aider à collecter des fonds pour l’association caritative de Casey en signe de gratitude. “Je n’en reviens pas… merci, Brody !” s’est exclamée Agatha, pleine de joie.

L’accident mineur sur l’Interstate 25 a changé la façon dont Brody et Agatha voient la vie. Alors que Brody a décidé de ne plus dépasser les véhicules, Agatha a compris qu’un acte de bonté pouvait avoir des répercussions inattendues !

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *