Alpes-Maritimes : une maman récupère son bébé “défiguré” à la crèche, il aurait été mordu “20 fois”

Une mère de famille a retrouvé son enfant “défiguré” après une journée à la crèche. Elle a raconté son calvaire, ce mercredi 22 novembre.

Un véritable choc pour cette mère de famille qui ne s’attendait pas à récupérer son bébé dans cet état, après une journée à cette crèche des Alpes-Maritimes. Elle s’est confiée, ce mercredi 22 novembre, dans les colonnes de Nice-Matin. “On aurait cru qu’il avait fait un combat de boxe, assure-t-elle, en colère. Pour appuyer ses propos, elle a partagé une photo de Sasha, un an, le visage tuméfié. Un cliché qui fait froid dans le dos.

Que s’est-il passé ?

Les faits se sont déroulés le jeudi 16 novembre, alors que le bébé se trouvait dans la crèche Arman de Vence, située à une vingtaine de kilomètres à l’ouest de Nice. La maman a été prévenue de l’incident dans la journée. “La directrice m’a dit : ‘votre fils a été mordu au visage, mais ne vous inquiétez pas, tout va bien. Il a été vu par le médecin de la crèche‘”, raconte-t-elle à nos confrères. De quoi la rassurer le temps de récupérer son enfant.

Malheureusement, ces propos étaient éloignés de la réalité, ce qu’elle a pu constater en allant récupérer Sasha. “Il est arrivé à quatre pattes vers moi et je l’ai vu complètement défiguré. J’étais choquée, abasourdie”, confie-t-elle. On lui explique qu’un “câlin” avec un autre enfant aurait “débordé”.

Une plainte déposée

Elle décide alors de se rendre chez un premier médecin, puis un médecin légiste, qui confirme les morsures qu’a subies l’enfant. “Il en a compté vingt. Pour lui, il ne s’est pas passé une fraction de seconde, mais plusieurs minutes d’inattention et de négligence”, explique-t-elle.

Comme elle le précise à nos confrères, pas question pour elle de blâmer l’enfant qui a agressé le sien, mais bien les “adultes qui sont censés surveiller. C’est pourquoi la mère de famille a décidé de porter plainte contre l’établissement. Un choix qui s’est fait après avoir reçu des témoignages d’autres parents ayant inscrit leurs enfants dans cette même crèche. Des faits “bien moins importants”, précise-t-elle, mais qui constituent tout de même des “problèmes” démontrant une faille dans leur organisation.

Source utilisée :

Nice Matin

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *