Jérémy Ferrari : Après avoir retrouvé le corps mort de Guillaume Bats, l’humoriste sort du silence pour la première fois

Invité sur le plateau de l’émission Clique, émission diffusée sur Canal+ ce lundi 09 octobre 2023, Jérémy Ferrari est revenu pour la première fois sur la mort de son ami Guillaume Bats.

C’est quatre mois après le décès de l’humoriste Guillaume Bats que Jérémy Ferrari a accepté pour la première fois de sortir du silence. Dans l’émission Clique, présentée par Mouloud Achour, il est revenu sur la mort de son ami. Pour rappel, ce dernier est décédé le 01 juin à l’âge de 36 ans.

“J’ai eu vraiment un très mauvais pressentiment”

Alors qu’il devait retrouver Guillaume Bats, Jérémy Ferrari s’était retrouvé sans nouvelle de son ami. Inquiet, le 01 juin dernier, il avait donc décidé de se rendre à son domicile. Et c’est à ce moment-là que celui qui joue le spectacle Anesthésie générale avait fait une macabre découverte“Guillaume était quelqu’un d’assez fainéant, qui aimait profiter de la vie, mais il répondait. Donc le retard, ça m’étonnait moyennement, mais ne pas répondre ce n’était pas possible, et donc j’ai eu vraiment un très mauvais pressentiment a commencé à raconter Jérémy Ferrari à Mouloud Achour.

Puis, il a poursuivi : “Je suis arrivé, j’ai entendu le chien dans l’appartement donc j’ai enfoncé la porte et je suis rentré, j’ai trouvé Guillaume, là. C’est toujours extrêmement choquant. Guillaume, c’était plus qu’un humoriste, c’était comme un petit frère pour moi. On était tout le temps ensemble. Donc évidemment, c’est extrêmementtraumatisant.

Un décès inattendu

Dans Clique, Jérémy Ferrari a également révélé que le décès de Guillaume Bats, qui était atteint de la maladie des os de verre, était inattendu pour tout le monde. “Plein de gens m’ont dit ‘tu t’en doutais qu’il allait partir tôt’, mais non, pas du tout, en fait” a-t-il déclaré.

“On vannait tout le temps là-dessus, mais la réalité, c’est qu’on avait plein de témoignages de gens qui avaient la même maladie que lui. Et on avait eu des témoignages encore il n’y a pas longtemps d’un monsieur qui avait 70 ans et qui lui avait envoyé un mail en disant : ‘T’inquiète pas, moi j’ai 70 ans, j’ai la même maladie que toi’. Donc on s’y attendait pas du tout. C’est bouleversant, ça a mis un énorme coup à tout le monde” a expliqué Jérémy Ferrari.

Source utilisée : Clique – Canal+

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *