Bruno Guillon s’exprime pour la première fois après sa séquestration

Ce jeudi 28 septembre, Bruno Guillon était de retour dans la matinale de Fun Radio. À l’antenne, l’animateur a évoqué la séquestration dont il a été victime avec sa famille.

Bruno Guillon a vécu un moment extrêmement effrayant avec sa famille. Dans la nuit du mardi 26 au mercredi 27 septembre, l’animateur, sa femme et leur fils de 14 ans ont été séquestrés à leur domicile à Tessancourt-sur-Aubette, dans les Yvelines. Aux alentours de 3 h 40, ils ont été réveillés par quatre hommes qui avaient réussi à pénétrer dans la maison en brisant la vitre d’une chambre d’amis située au rez-de-chaussée. Leurs visages étaient cachés derrière des casquettes, des capuches et des masques chirurgicaux.

Sa famille bouleversée

Lors de leur séquestration, Bruno Guillon a été menacé par une arme de poing pointée sur sa tempe. Tandis que sa compagne a été ligotée et bâillonnée. Elle était surveillée par deux des agresseurs, dont l’un était muni d’un marteau. C’est finalement aux alentours de quatre heures du matin que les malfaiteurs sont repartis après avoir volé des bijoux, des sacs de luxe et des montres. Un butin d’une valeur de 80 000 euros.

Ce mercredi 27 septembre, Bruno Guillon n’était donc pas présent à l’antenne de la matinale de Fun Radio dont il est à la tête. Mais, l’animateur a fait son grand retour ce jeudi 28 septembre. Il en a profité pour évoquer l’agression qu’il a subi avec sa famille. “Je pense que comme tout le monde, vous vous demandez ce qui s’est passé chez moi hier”, a-t-il d’abord commencé.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by FUN RADIO (@funradio)

“Une demi-heure avec un pétard sur le front”

J’ai été victime d’une agression […] J’ai été bouleversé, ma famille aussi, mais on est en vie, c’est l’essentiel”, a-t-il continué. Avant de poursuivre ses révélations : “J’ai passé une demi-heure avec un pétard sur le front […] et les mains attachées dans le dos, et à poil !” Par la suite, Bruno Guillon a tenu à remercier ses proches et ses auditeurs pour “les milliers de messages” de soutien et de solidarité qu’il a reçu depuis ce cambriolage.

Toutefois, l’animateur semble avoir retenu deux enseignements de cette terrible expérience et, il ne semble pas avoir perdu son humour. “J’ai retenu deux choses. D’abord, on n’est riche que de ses amis”, a-t-il déclaré. “Le deuxième truc, c’est qu’il faut garder un slip quand on dort, car on ne sait jamais comment on va être réveillé le matin”, a-t-il ajouté avec humour.

Source utilisée :

Fun Radio

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *