Meurtre d’un homme de 46 ans tabassé lors des fêtes de Bayonne : un premier suspect en garde à vue

Un homme de 46 ans agressé par trois passants lors des Fêtes de Bayonne est mort de ses blessures ce jeudi, rapporte France Bleu Pays basque. Les agresseurs urinaient devant chez lui. Un premier suspect vient d’être placé en garde à vue.

Mise à jour du 23 août 2023, à 14h53 :

Suite à la mort de Patrice Lanies, un homme de 46 ans tabassé à mort durant les fêtes de Bayonne, un premier suspect a été interpellé à Tarbes, puis placé en garde à vue. Il s’agit d’un homme de 23 ans, de nationalité russe et d’origine tchétchène, rapporte France Bleu. L’enquête pour meurtre, instruite par un juge d’instruction de Bayonne, continue. Un portrait-robot avait été diffusé par les forces de l’ordre, qui cherchent aujourd’hui à déterminer si le suspect correspond bien au signalement.

C’est un drame qui s’est joué cette fois-ci au Pays basque. Après avoir passé neuf jours dans le coma, un homme de 46 ans a succombé de ses blessures ce jeudi 3 août. La victime avait été « violemment et gratuitement agressée par trois individus devant son entrée d’immeuble au milieu des festayres », indiquait la préfecture il y a quelques jours.

L’homme demandait à trois hommes d’arrêter d’uriner devant son domicile

Alors qu’il rentrait chez à son domicile, en plein centre-ville de Bayonne, l’homme avait demandé à trois hommes qui urinaient devant chez lui d’arrêter. Ces derniers l’ont alors roué de coups, atteignant, pour l’un d’entre eux, sa tête. Le quadragénaire, souffrant d’une hémorragie cérébrale, a dû être plongé dans un coma artificiel après avoir été admis à l’hôpital de Bayonne.

Trois individus recherchés par la police

Une enquête avait été ouverte pour tentative de meurtre, et un appel à témoins lancé. La police a diffusé un portrait-robot d’un suspect, décrit comme athlétique, et mesurant entre 1m80 et 1m85. Selon le parquet de Bayonne, cité par France Bleu, les trois agresseurs seraient âgés d’entre 20 et 25 ans, assez corpulents, et ayant les cheveux châtains ou bruns. Le soir des faits, ils étaient torses nus et portaient des shorts blancs ou rouges.

Les autorités sont également à la recherche de photos et de vidéos “prises quai des Corsaires et rue Marsan (la direction qu’auraient prise les agresseurs durant leur fuite) entre 20h et 23h.” “L’anonymat des déclarants sera préservé”, assure la police. Les personnes disposant d’informations ou ayant été témoins des faits sont invitées à contacter la police judiciaire au 05.57.85.77.00.

Source : France Bleu Pays Basque

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *