“Il était épuisé” : un cigogneau secouru par les pompiers du Loiret à Chécy

Les pompiers du Loiret ont secouru une cigogneau, sans doute assez jeune, qui n’avait pas réussi à s’envoler avec son groupe après une halte à Chécy. C’est un adolescent habitant la commune qui les a prévenus. L’oiseau était visiblement épuisé par la chaleur et le manque de nourriture.

Les pompiers du Loiret ont publié sur les réseaux sociaux les images d’une intervention assez rare et délicate, ce mardi 22 août à Chécy. Prévenus par un adolescent habitant la commune, ils ont porté secours à un cigogneau, une jeune cigogne, incapable de s’envoler. L’oiseau a été confié à la Ferme des Oliviers dans le Loir-et-Cher, qui va l’envoyer dans un centre de soins de la région, sans doute celui du zoo de Beauval.

Secourir les animaux en difficulté, c’est la mission de Maxime Viteur, équipier du groupe “risque animalier” au service d’incendie et de secours du Loiret. “Le jeune homme avait vu la veille un groupe d’une dizaine de cigognes sur la commune de Chécy” raconte-t-il. “Le lendemain, il a vu qu’il en restait un dans l’herbe et en s’approchant il s’est aperçu qu’il était blessé”.

C’est la période de migration vers le sud pour les cigognes

Maxime Viteur et son collègue ont l’habitude de secourir toutes sortes d’animaux, mais pour lui c’était la première fois qu’il prenait en charge une cigogne“Il n’y a pas vraiment de technique. Là il fallait l’empêcher de s’enfuir, nous avons utilisé une couverture assez légère pour le recouvrir dans le blesser. Et nous nous sommes aperçus qu’il était tout simplement épuisé, il n’avait pas de blessures apparentes”.

Une impression confirmée ensuite par Olivier Lagache, le gérant de la Ferme des Oliviers à Molineuf, dans le Loir-et-Cher. C’est lui qui est venu chercher l’oiseau. Ce refuge pour animaux près de Bracieux, intervient pour secourir les animaux sauvages en difficulté, il sert de relais avant qu’ils ne soient envoyés dans des centres de soin. “En ce moment c’est la période de migration, les cigognes repartent vers le sud à partir du 15 août, et ça n’est pas la première fois qu’on nous appelle pour ce genre de situation”.

“Tous les oiseaux souffrent en ce moment”

Olivier Lagache être déjà intervenu plusieurs fois dans le Loiret ces derniers jours, il a aussi été contacté par un habitant de Sologne. “On a deux problèmes avec les cigognes en ce moment. Soit elles percutent des lignes EDF, et là souvent c’est fatal. Soit elles n’arrivent plus à suivre le groupe, épuisées par la chaleur, mais aussi le manque de nourriture”.

Mais il confie que les cigognes ne sont pas les seuls oiseaux à souffrir“On voit aussi beaucoup de rapaces, des hirondelles, des martinets, qui souffrent de ce dôme de chaleur inhabituel à cette période de l’année. Les animaux paient tout simplement les erreurs de l’homme qui a abîmé la planète”.

 

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *