Coupe du monde féminine 2023 : les primes des joueuses de l’équipe de France révélées

Après leur victoire éclatante face au Maroc ce mardi 8 août, les joueuses de l’équipe de France se prennent à rêver. Mais que gagneront-elles en cas de victoire finale ?

Le rêve se poursuit pour les joueuses de l’équipe de France. Les Bleues continuent leur belle route dans le Mondial 2023. Après une phase de groupes brillante où elles ont terminé à la première place, les joueuses d’Hervé Renard ont poursuivi leur bel effort en huitième de finale où elles ont facilement disposé du Maroc (4-0).

Un magnifique doublé d’Eugénie Le Sommer

Offensives et solides en défense, les joueuses de l’équipe de France ont notamment pu compter sur une grande Eugénie Le Sommer qui a offert un doublé. Si elles veulent atteindre le dernier carré, les Bleues devront se débarrasser d’un tout autre adversaire au tour suivant puisqu’elles devront se défaire du pays hôte, l’Australie. Un match qui se jouera samedi, à 9 heures (heure française).

Un joli pactole en cas de victoire finale

Si les joueuses de l’équipe de France ont bien sûr des primes moins élevées que leurs homologues masculins, elles se sont déjà assurées un joli chèque en validant leur ticket pour les quarts de finale. En effet, grâce à leur victoire contre les Marocaines, les joueuses d’Hervé Renard toucheront déjà 80 000 euros chacune si l’aventure devait prendre fin aux portes du dernier carré.

240 000 euros en cas de victoire finale

Mais en cas de victoire face à l’Australie, les Bleues pourront profiter d’un joli pactole. Chaque joueuse de l’équipe qui terminera quatrième touchera 147 000 euros. Celles qui pourront monter sur la troisième marche du podium engrangeront 160 000 euros alors que les deuxièmes de la compétition qui ne brandiront pas le trophée auront 180 000 euros. Mais en cas de victoire finale les chiffres s’envolent pour des lauréates qui repartiront chacune avec 240 000 euros.

Source : Télé Loisirs

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *