Une petite fille de 10 ans “épouse” son petit copain quelques jours avant de mourir d’une leucémie

Quelques jours avant de décéder d’une leucémie à l’âge de dix ans en juillet dernier, une jeune fille a “épousé” son petit copain dans son école primaire.

La maladie ne l’aura pas empêché de profiter de ses derniers jours. À seulement 10 ans, Emma Edwards est atteinte d’une leucémie. Sachant que ses jours étaient comptés, la petite fille décide “d’épouser” son petit copain, Daniel Marshall Christopher “DJ” Williams, Jr. Alors que les deux enfants tentent de réaliser la cérémonie dans leur école primaire, leur maîtresse leur indique qu’ils ne peuvent pas se marier à l’école.

Un rêve devenu réalité

Mais comme l’amour triomphe toujours, les deux amoureux ont pu célébrer leur union le 29 juin dernier, douze jours avant qu’Emma ne décède. “Ça devait arriver super vite. Nous l’avons préparé en moins de deux jours, tout a fini par être donné. C’était si précieux, et ça s’est si bien assemblé. Son père arrive à dire qu’il l’a mariée. Une de nos amies officiait, une amie lisait un verset de la Bible et sa meilleure amie était demoiselle d’honneur.“, raconte sa mère à Kennedy News and Media.

Alors que ses parents avaient espoir qu’elle puisse vaincre le cancer, les médecins leur ont malheureusement révélé que celui-ci était incurable. “Nous allions suivre un autre type de traitement, et ils nous ont dit qu’elle avait probablement des jours à une semaine, pas des semaines“, explique-t-elle.

Un cancer incurable

On ne s’attendait pas du tout à entendre ça. Nous pensions que nous allions suivre un autre type de traitement et que cela fonctionnerait. C’était comme un coup de poing. Vous ne les imaginez jamais dire qu’ils ne peuvent rien faire d’autre pour elle“, se désole la femme de 39 ans. “Elle n’a jamais été malade auparavant. Tout d’un coup, elle s’est mise à vomir. Nous l’avons trouvé par hasard. Elle était tombée, alors ils ont vérifié ses jambes, et ils ont découvert que le cancer lui creusait des trous dans les os et la rendait faible.” Une lourde perte pour les proches d’Emma Edwards.

Source : New York Post

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *