États-Unis : une fillette de 5 ans battue à mort par ses grands-parents pour s’être “déféquée dessus”

Jada Moore est décédée à l’âge de cinq ans après avoir été battue par ses grands-parents régulièrement pendant plusieurs mois.

Les faits se déroulent à Park Forest, dans l’Illinois, aux États-Unis. La petite Jada succombe à ses blessures dans un hôpital pour enfant, rapporte le média américain NBC Chicago.

Je battais ma petite-fille

Tout commence le vendredi 14 juillet dernier lorsque Klent Elwoods, un homme âgé de 62 ans, appelle les urgences, car sa petite fille ne va pas bien. À leur arrivée, les secours découvrent l’enfant “allongée sur le canapé complètement nue“.

Selon le média ABC, Klent Elwoods et sa femme, Lisa Jones, avaient la garde de Jada depuis le 5 avril afin de donner du temps à sa mère, qui cherchait à trouver un nouveau travail et à gagner en stabilité dans sa vie.

La grand-mère aurait témoigné que les premiers coups étaient survenus environ un mois après l’accueil de la fillette. Elle affirme que lorsqu’elle se déféquait dessus, elle était frappée et ses grands-parents le notaient sur un calendrier.

L’autopsie réalisée aurait révélé que l’enfant avait “des ecchymoses, des écorchures et des cicatrices” sur tout le corps. Les blessures étaient chacune à “divers stades de guérison”, même s’il y avait plus de blessures à l’arrière de son corps qu’à l’avant, selon les procureurs.

Par ailleurs, Jada avait également des contusions dans le dos, les fesses et les jambes. Elle souffrait aussi de saignements dans la zone située entre son cerveau et son crâne.

L’un des procureurs déclare : “La blessure subie au cerveau l’aurait rendue rapidement insensible, à partir du moment où la blessure s’est produite. La lésion cérébrale aurait nécessité l’exercice d’une force substantielle sur la victime“.

Les grands-parents ont admis les abus lors de leurs auditions.

Une mère dévastée

La mère de Jada très affectée par la tragédie, qualifie les actes de ses parents de monstrueux. Elle déclare à ABC : “Ça fait beaucoup à gérer. Personne n’est vraiment préparé, surtout à perdre son enfant de cette façon particulière“, “Je ne peux pas y croire.

Elle blâme son père et lui en veut terriblement, elle affirme : “Je pensais que cet homme était un type bien. C’est vraiment un monstre (…) J’ai adoré ma fille. Je l’ai adorée. Et je veux qu’elle sache même là-haut qu’elle est très aimée.

Les grands-parents font désormais face à des accusations de meurtre au premier degré et risquent une peine d’emprisonnement à perpétuité. Leur procès est prévu pour le 2 août prochain.

Selon NBC, les enquêteurs ont retrouvé plusieurs preuves matérielles, dont “une ceinture, deux shorts pour enfants avec des sous-vêtements à l’intérieur, tous deux souillés” et “une lettre” de la mère de Jada donnant aux grands-parents “la garde pour les décisions scolaires et médicales”.

Sources :

NBC Chicago

ABC

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *