Dordogne : un voleur à la roulotte enfermé dans la voiture qu’il est en train de fouiller

Un couple d’Australiens de passage à Périgueux (Dordogne) ont surpris un homme en train de fouiller dans la boîte à gant de leur voiture. Ils ont eu le réflexe de fermer la portière et de l’enfermer à clé dans la Range Rover en attendant la police.

Le couple d’Australiens venait de diner à l’Auberge de Chine à Périgueux (Dordogne) le jeudi 20 juillet dernier. De retour à leur voiture, vers 21h10, ils voient un homme installé sur le siège passager, la tête baissée, en train de fouiller dans la boîte à gant de leur Range Rover garée dans la rue Clermont de Piles. Le couple ne prend pas peur et se précipite sur la voiture, visiblement laissée déverrouillée le temps du repas. Monsieur claque la portière, côté passager, qui est entrouverte. Madame sort les clés de la Range et actionne la fermeture centralisée de la voiture.

Il attend la police les bras croisés

Le jeune homme de 33 ans n’a pas le temps de se rendre compte de ce qu’il lui arrive que le couple le regarde par la fenêtre, en train d’appeler la police. Le voleur tente d’actionner la poignée de l’intérieur, passe côté conducteur pour essayer sur l’autre portière, mais là aussi, il est impossible de s’enfuir. Le voleur sait qu’il ne peut rien faire, alors il attend les bras croisés sur le siège.

Déjà condamné six fois pour vol

Les policiers de Périgueux ont rarement pu mettre la main aussi facilement sur un voleur, en flagrant délit. À travers la vitre, ils reconnaissent un homme qu’ils connaissent bien. Le trentenaire a déjà été condamné huit fois par la justice dont six pour vol. Jugé en comparution immédiate ce mardi en début d’après-midi devant le tribunal correctionnel de Périgueux avoue qu’il voulait “gratter quelque chose” mais conteste avoir tenté de voler le 4×4. Manque de chance, il n’y avait rien à voler dans cette belle voiture, juste un couteau à huitre qui trainait dans l’habitacle.

Pour cette tentative de vol, il a été condamné à six mois de prison avec un sursis probatoire de deux ans. Il est obligé de se former ou de trouver un travail. Le récidiviste doit aussi obligatoirement se soigner

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *