Non rémunéré pendant 20 ans car son patron l’a “oublié”, il touche 155 000 euros d’un coup

Un conducteur de camion vient de toucher plus de 155 000 euros après avoir été oublié par son patron pendant plus de 20 ans.

C’est une histoire assez folle que nous relatent nos confrères du Parisien. En effet, on apprend qu’un employé, Lahcène, vient de toucher son salaire après n’avoir rien perçu pendant près de vingt ans. En cause au départ ? Un malaise cardiaque qui oblige ce conducteur de camion a cessé son activité. En effet, le médecin du travail le déclare inapte à reprendre son poste. Il préconise alors de le reclasser dans un poste sans manutention. Mais, cela ne va pas du tout se passer comme cela.

Il vivait uniquement avec 552 euros par mois

“On ne m’a jamais parlé de reclassement”, affirmait Lahcène en novembre. Si elle ne lui proposait pas un poste, la société pouvait le licencier, faute de quoi elle devait reprendre le versement de son salaire. Mais rien de tout cela n’est arrivé. Pire, Lahcène a même reçu pendant des années de bulletins de paie à zéro euro, voire avec des montants négatifs. Pour continuer à vivre, l’ancien conducteur de camion bénéficiait de ce que lui versaient la CPAM et la CAF, soit 552 euros par mois.

Une situation précaire et très pauvre que Lahcène a pensé vivre jusqu’à sa retraite. Mais fin 2020, rebondissement puisqu’il reçoit un courrier de son employeur l’invitant à un point carrière. Il se dit alors que la société va de nouveau faire appel à ses services. Mais malheureusement pour lui, il ne s’agit que d’un rendez-vous proposé de manière automatique à tous les salariés qui atteignent l’âge de 58 ans.

À ce moment-là, son inaptitude est de nouveau constatée par le médecin du travail. “Une recherche de reclassement est mise en place et faute de poste disponible, le licenciement est prononcé en septembre 2021, alors que Lahcène a 60 ans, soit 20 ans après son malaise cardiaque.“, explique le Parisien

Lahcène réclamait plus d’un demi million d’euros

Si la justice a donc finalement permis à Lahcène de récupérer ses salaires plus des indemnités sur ces 20 années, l’homme espérait davantage puisqu’il réclamait 720 000 euros, dont près de 610 000 euros de dommages et intérêts. “Son avocat, Me Dominique Brousmiche, n’a pas souhaité réagir à cette décision pour le moment.“, précise Le Parisien.

Source : Le Parisien

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *