PORTRAIT – Julien, une vie à 1,50 mètre du sol

Julien est un échassier et vit sa passion au quotidien. Entre sa ville d’origine, Bazas (Gironde) et son école d’ingénieur à Bidart (Pyrénées-Atlantiques), le jeune homme de 21 ans parcourt le sud de la région Nouvelle-Aquitaine à 1,50 mètre au dessus du sol. Rencontre.

On peut avoir 21 ans et s’intéresser au folklore de sa région. C’est le cas de Julien Adrover, un étudiant à l’École supérieure des technologies industrielles avancées (ESTIA) à Bidart, dans les Pyrénées-Atlantiques.

Ce jeune homme originaire de Bazas, en Gironde, est “tombé amoureux” des échasses lors d’une Fête des Bœufs Gras qui a lieu le jeudi avant le Mardi gras dans sa commune des landes girondines. Le groupe folklorique “Lous Dé Bazats” s’y produit avec ses échassiers, ses danseuses et ses musiciens. Julien a alors neuf ans. Il intègre les échassiers de la troupe au mois de septembre suivant.

Ça fait depuis l’âge de neuf ans que j’en fais et je ne vais pas m’arrêter – Julien

Julien (au centre) lors de sa première sortie en échasses, il a 9 ans
Julien (au centre) lors de sa première sortie en échasses, il a 9 ans – Julien Adrover

L’ascension de la dune du Pilat

Après deux ans de manque de pratique à cause de ses études et de la pandémie de Covid-19, Julien rechausse les échasses avec plus d’assiduité en janvier 2022. Avec ses amis, ils font des sorties et se lancent des petits défis.

@echassiertrotteur La montée et la descente sur échasse !#pourtoi #foryou #challenge #entrainement #echasse ♬ As It Was – Harry Styles

Julien a le grand projet de gravir la Rhune, fin mai. Situé dans les Pyrénées-Atlantiques, ce sommet est situé dans la chaîne des Pyrénées à la frontière franco-espagnole. D’une altitude supérieure à 900 mètres, les visiteurs empruntent plus généralement le petit train de la Rhune pour y accéder. Julien, lui, le fera sur ses échasses.

Afin de s’entraîner, Julien, accompagné d’amis, décide de monter la dune du Pilat. Située à l’entrée du Bassin d’Arcachon, cette dune est la plus haute d’Europe et culmine à 102,5 m. Les marches pour accéder au sommet ne sont pas encore installées et Julien n’a jamais évolué sur du sable avec des échasses. Le samedi 19 mars, le soleil est de la partie et le challenge est relevé.

Julien qui dépasse les marcheurs lors de l'ascension de la dune du Pilat
Julien qui dépasse les marcheurs lors de l’ascension de la dune du Pilat – Julien Adrover

Il s’élance. Très vite, il rattrape les marcheurs. Ses pas, plus longs que la moyenne, lui permettent de les dépasser et de gravir la dune en 12 minutes. Qui dit mieux ? Son exploit amuse et interroge. Les promeneurs sont curieux et viennent lui parler. D’autres, peut-être plus timides, le prennent en photo et le filment de loin.

Une vidéo virale sur les réseaux sociaux

Sa montée est immortalisée par ses amis qui l’accompagnent. De nombreuses photos et vidéos sont prises avec leurs smartphones. Julien décide de partager une vidéo sur son compte TikTok Échassier trotteur pour la montrer à ses amis. La vidéo devient virale et elle atteint plus de 30 000 vues en 24 heures. Il fait le buzz ! La culture landaise des échasses est en marche.

@echassiertrotteur Insta: echassiertrotteur #VuelingMakeMeFly #sports #flemmechallenge #dunedupilat #aventure #defis ♬ Way down We Go – KALEO

J’ai dit à mes collègues et à mes amis : ‘Ben dis donc, pour une vidéo qui à la base partait d’un défi entre deux copains. J’arrive à retrouver un nombre de vues aussi incroyable.’ – Julien

Julien partage également ses photos et vidéos sur son compte Instagram Échassier trotteur.

Et après ?

Avant la grande montée au sommet de la Rhune, le week-end du 21 mai, Julien et l’un de ses amis ont décidé de relier Mimizan au lac d’Hossegor. 70 kilomètres à travers le département des Landes qui doivent être parcourus en un week-end, mais “on peut le faire en une journée en fonction de notre motivation”.

L’autre grand projet de Julien, c’est celui de faire un tour de France en échasses. De son propre aveu, ses contraintes scolaires et de calendrier ne lui permettent pas encore d’organiser cette grande aventure à 1,50 mètre du sol.

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *