Chaleur : cinq astuces pour refroidir son logement sans climatiseur

Il fait chaud dans l’est de la France ce samedi, dix départements sont d’ailleurs en vigilance orange pour des risques d’orages. Voici cinq astuces pour rafraichir son logement, sans climatiseur.

Dix départements du Centre-Est sont placés samedi en vigilance orange pour des risques d’orages et les Alpes-Maritimes pour canicule, selon Météo-France, qui fait état d’une chaleur toujours très marquée dans la moitié Est. Dans les logements aussi, on suffoque. 69% des Français déclarent souffrir des températures chez eux, en période de forte chaleur, d’après un rapport de la Fondation Abbé Pierre publié le 26 juin. Ils vivent dans ce qu’on appelle des “bouilloires énergétiques”“Les 5,2 millions de passoires thermiques impossibles à chauffer en hiver se transforment en bouilloires énergétiques impossibles à refroidir en été”, souligne le rapport.

En plus de leur coût élevé, les climatiseurs sont considérés comme contre-productif par les experts, parce qu’ils sont énergivores et alimentent le réchauffement climatique. Voici cinq astuces pour refroidir votre logement sans climatiseur.

Se protéger des rayons du soleil en fermant les volets

Pour éviter de faire rentrer la chaleur, il faut fermer tous ses volets, même ceux qui sont exposés plein nord, dès que le soleil tape sur les vitres, comme le conseille l’Ademe, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie. Le mieux est d’avoir des volets blancs, pour renvoyer la chaleur au lieu de l’absorber.

Si vous êtes en copropriété et que vos fenêtres ne sont pas équipées de volets, vous pouvez installer des stores intérieurs. Moins efficaces que les protections extérieures, ils permettent tout de même de limiter un peu la surchauffe dans la pièce. Autre option : les rideaux occultants. Ils peuvent faire gagner jusqu’à 2 degrés. Les couvertures de survies collées aux vitres sont aussi une option, comme l’explique l’ingénieur Thibault Laconde. Selon lui, cela permet de baisser la température intérieure de 5 à 10 degrés.

Empêcher l’air chaud de rentrer

Même si cela peut sembler contre-intuitif, il faut fermer toutes les fenêtres pour éviter de laisser entrer l’air chaud dans son logement. Il faut fermer toutes les vitres dès que la chaleur est supérieure à l’extérieur du logement, insiste l’Ademe. Pour aérer, attendez le soir ou tôt le matin, quand la température extérieure est redescendue. À l’intérieur du logement, il vaut mieux fermer les portes, pour garder la fraicheur dans les pièces où la température n’est pas encore montée, notamment les pièces disposées au nord.

Végétaliser son logement

L’Ademe conseille de végétaliser autour de sa maison. D’abord, parce que les plantes vont apporter de l’ombre, mais aussi, car l’évapotranspiration permet de rafraîchir l’atmosphère. Un seul arbre mature au sein d’un jardin évapore à lui tout seul, 450 litres d’eau par jour. C’est l’équivalent de cinq climatiseurs fonctionnant 20h par jour, indique l’Ademe.

Si vous êtes en appartement, vous pouvez disposer des plantes vertes près des fenêtres. Une jardinière au balcon permettra aussi d’apporter un petit ilot de fraicheur.

Eviter de réchauffer les pièces avec des appareils allumés

Le four, l’ordinateur ou même la borne wifi allumés produisent de la chaleur. Pour éviter de suffoquer, mieux vaut les éteindre. Privilégiez également des produits frais pour éviter de faire fonctionner les appareils en cuisine. En plus, c’est bon pour l’hydratation !

Opter pour le ventilateur plutôt que le climatiseur

Le ventilateur portatif ou le ventilateur de plafond permettent de brasser l’air. Cela ne rafraichit pas la pièce, mais procure une sensation de fraicheur. Vous pouvez vous mouiller les bras ou le visage, pour décupler l’effet du ventilateur. L’Ademe propose aussi de disposer une bouteille d’eau congelée, une poche à glace ou un linge mouillé devant son ventilateur pour faire circuler de l’air plus frais.

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *