Violente dispute chez Alain Delon : la police intervient, Hiromi, sa “dame de compagnie”, conduite à l’hôpital

Le 4 juillet dernier, les enfants d’Alain Delon ont porté plainte contre Hiromi Rollin, la dame de compagnie de l’acteur, pour harcèlement moral.

C’est une histoire qui ne cesse de faire parler ces derniers jours. Le 4 juillet dernier, les enfants d’Alain Delon ont pris la décision de porter plainte contre Hiromi Rollin, la dame de compagnie de l’acteur depuis 2019. La raison ? Cette dernière aurait harcelé moralement la star et aurait été agressive avec lui ainsi que d’autres membres de sa famille. Une violente altercation aurait d’ailleurs eu lieu au domicile d’Alain Delon.

Des blessures visibles

Au lendemain du dépôt de plainte, une dispute aurait éclaté au domicile d’Alain Delon. Comme le révèle Le Parisien, les gardes du corps de l’acteur auraient tenté d’expulser Hiromi Rollin de sa propriété à la demande de ses proches. La police serait alors intervenue afin de calmer la situation.

La dame de compagnie a ensuite été transportée à l’hôpital où elle aurait demandé un certificat médical pour un arrêt de travail de cinq jours : “Son certificat médical fait état de rougeurs au niveau des avant-bras, du thorax et de l’abdomen”, précise le média.

Hiromi porte plainte

Suite à l’altercation qui la conduit à l’hôpital, Hiromi Rollin s’est exprimée par le biais de son avocat et a révélé qu’elle allait à son tour porter plainte contre la famille : Madame Rollin conteste l’intégralité des faits qui lui sont reprochés et qui ont été largement diffusés dans la presse. Elle déposera plainte contre des membres de la famille Delon et des gardes du corps pour les violences volontaires aggravées subies le 5 juillet”.

Hier soir, Anthony Delon, le fils de l’acteur, est sorti du silence et a révélé au micro de BFM TV qu’Hiromi Rollin avait pris une place importante naturellement dans la vie de son père : “Sinon on n’en serait pas là aujourd’hui. Vous imaginez bien ce que ça veut dire…” Affaire à suivre…

Source utilisée :

Le Parisien

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *