Alain Delon : après la plainte contre sa “dame de compagnie”, Hiromi, son fils Anthony sort du silence

Auprès de nos confrères de BFMTV, le fils d’Alain Delon, Anthony se confie sur des plaintes déposées contre la “dame de compagnie” de son père, pour “harcèlement moral”.

Tout a commencé ce mercredi 5 juillet, lorsque les trois enfants d’Alain Delon révèlent avoir porté plainte pour harcèlement moral, contre Hiromi Rollin“Je suspecte un abus de faiblesse et je compte sur l’enquête pour l’établir”, a déclaré l’avocat de la fratrie, Christophe Ayela. De son côté, l’aîné Anthony Delon a déposé une seconde plainte contre Hiromi Rollin pour “violences volontaires sur personne vulnérable”, “harcèlement moral”, “abus de faiblesse”, “séquestration sur personne vulnérable” et “violences sur un animal” sur le chien d’Alain Delon, confirment nos confrères de BFMTV.

Anthony Delon sort du silence

Hier soir, le fils aîné d’Alain Delon s’est exprimé au micro de BFMTV. Il explique qu’à l’été 2019, suite à l’accident vasculaire cérébral de son père, Hiromi Rollin “a commencé à s’occuper de lui. Elle connaissait bien le mécanisme ici à la campagne, les chiens, les animaux quand lui est en Suisse. Et petit à petit, elle a pris cette place de dame de compagnie”. Il assure que “jusqu’à il y a encore quatre, cinq ans” elle était encore salariée.

Selon lui, elle a “naturellement” pris de plus en plus d’importance dans la vie d’Alain Delon. “Sinon on n’en serait pas là aujourd’hui. Vous imaginez bien ce que ça veut dire…” ajoute-t-il ensuite. Pour le moment, une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet de Montargis.

Hiromi Rollin nie les faits

De son côté, Hiromi Rollin s’est exprimée par le biais de son avocat, auprès de nos confrères du Parisien. Madame Rollin conteste l’intégralité des faits qui lui sont reprochés et qui ont été largement diffusés dans la presse. Elle déposera plainte contre des membres de la famille Delon et des gardes du corps pour les violences volontaires aggravées subies le 5 juillet”.

En effet, Hiromi Rollin aurait été expulsée de force du domicile d’Alain Delon et se serait vue délivrer une incapacité temporaire de travail (ITT) de cinq jours. Cette dernière présenterait des rougeurs sur les avant-bras, le thorax et l’abdomen.

Sources utilisées :
Le Parisien

BFMTV

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *