VIDEO – à Ribeauvillé, des athlètes s’affrontent sur une sangle entre deux châteaux à 60 mètres de hauteur

La coupe du monde de vitesse highline a lieu ce week-end du 8 juillet à Ribeauvillé, dans le Haut-Rhin, en Alsace. Une trentaine d’athlètes du monde entier s’affrontent sur une sangle de 2.5 cm tendue entre deux châteaux médiévaux au-dessus du vide.

A couper le souffle. Une compétition très impressionnante a lieu en ce week-end du 8 juillet à Ribeauvillé dans le Haut-Rhin, en Alsace. La coupe du monde de vitesse highline. Ce sport qui consiste à parcourir en équilibre une sangle tendue entre deux arbres, deux falaises ou en l’occurrence entre deux châteaux.

Les 30 meilleurs mondiaux sont donc réunis en Alsace jusqu’à dimanche pour la coupe du monde. Le principe est simple : les athlètes s’affrontent deux par deux, sous forme de duel de vitesse avec pour décor majestueux les ruines des châteaux médiévaux du Gisberg et de Saint Ulrich. Ce sprint a lieu sur une sangle de 2 cm 5 de large tendue à 60 mètres de hauteur entre les deux ramparts.

Une athlète italo-allemande s'apprête à s'élancer sur la highline
Une athlète italo-allemande s’apprête à s’élancer sur la highline © Radio France – Antoine Balandra

“Le but c’est de traverser le plus vite possible. La ligne fait 140 mètres, les athlètes doivent parcourir 100 mètres. Ici, c’est très acceptable, on doit être à 70 mètres de haut. Alors il faut être prêt à se dépasser, à faire le vide, à être dans un état méditatif” explique Sylvain, l’un des organisateurs de la coupe du monde. “On apprend à adopter le vertige, à la fin, on n’y fait même plus attention” dit-il.

“Et puis avoir le vertige, c’est un sentiment classique, mais que l’on peut travailler. On apprend à faire quelque chose avec cette peur. On garde le cerveau allumé, on essaye d’être présent dans ce que l’on fait et cela se passe bien” ajoute Simon, un autre bénévole.

Un juge devant la highline
Un juge devant la highline © Radio France – Antoine Balandra

La highline se développe en tout cas de plus en plus, et séduit de nouveaux pratiquants. Un sport qui est quasiment sans risque ajoute Sylvain, car les athlètes sont attachés comme en escalade. “On a un harnais, on est accrochés, on est encore plus sécurisés qu’au sol, puisqu’on est en l’air et donc si on tombe on ne touche rien” dit-il.

Les highlines installées à Ribeauvillé
Les highlines installées à Ribeauvillé © Radio France – Antoine Balandra

Au total une trentaine d’athlètes venus de Pologne, de Colombie, de France ou de Chine vont donc déambuler tout le week end tels des funambules accrochés au paysage, avec autour d’eux les Vosges, et en contrebas la ville de Ribeauvillé et la plaine d’Alsace. Pour aller les voir, aucun problème, une buvette est même prévue au château. Mais prévoyez quand même une randonnée en montée d’environ 45 minutes pour monter vers les ruines médiévales.

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *