Sous-marin Titan : la compagne et mère de 2 victimes a échappé à la mort, “j’ai laissé ma place”

Suleman Dawood, 19 ans, fait partie des cinq victimes du sous-marin Titan, parti explorer l’épave du Titanic le 18 juin dernier. À l’origine, ce jeune homme qui accompagnait son père de 48 ans, ne devait pas partir. Sa mère témoigne pour la BBC.

Titan, un petit sous-marin touristique à bord duquel se trouvaient cinq passagers, avait plongé dimanche 18 juin et devait refaire surface sept heures plus tard. Malheureusement, l’appareil semblerait avoir implosé, ne laissant aucune chance de survie aux victimes. Ce lundi 26 juin 2023, sur la BBC, Christine Dawood, la mère du plus jeune disparu à bord du submersible, témoigne.

J’ai fait marcher arrière et j’ai donné la place à Suleman”

Suleman Dawood, 19 ans, ainsi que son papa Shahzada, 48 ans, sont partis explorer le Titanic à l’occasion de la fête des pères. Malheureusement, ils ne sont jamais revenus à la surface. Pourtant, à l’origine, le jeune homme n’aurait pas dû partir. C’est à sa mère, Christine, qu’était attribuée la fameuse place. “C’était censé être Shahzada et moi qui devions descendre. J’ai fait marcher arrière et j’ai donné la place à Suleman parce qu’il voulait vraiment y aller”, explique-t-elle à la BBC, prenant la parole pour la première fois depuis le drame.

Au cours de l’interview, ce lundi 26 juin 2023, la maman revient sur les circonstances de cette expédition. “Ils étaient tous les deux tellement excités, se souvient-elle, J’étais vraiment heureuse pour eux, car ils voulaient tous les deux faire cela depuis très longtemps”. Alors que l’expédition démarre, la mère de famille et sa fille de 17 ans suivent la progression du sous-marin depuis le bateau Polar Prince. Puis l’engin ne donne plus aucun signe de vie.

“Ils me manquent vraiment, vraiment”

“Je n’ai pas compris à ce moment-là ce que cela signifiait, et c’est à partir de là que tout s’est enchaîné”, révèle Christine Dawood à la BBC. “Je crois que j’ai perdu espoir lorsque nous avons passé le cap des 96 heures (…) On regardait constamment la surface. Il y avait tellement de choses qui nous traversaient l’esprit et on pensait : ‘que c’est long, que c’est long’…”.

Depuis, Christine et Alina Dawood sont retournées au Canada pour organiser les funérailles de Shahzada et Suleman Dawood. “Ils me manquent vraiment, vraiment”, a conclu la mère de famille.

Source utilisée : BBC

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *