Florence Foresti : qui est Alexandre Kominek, son amoureux de 33 ans ?

Voilà maintenant un an que Florence Foresti est en couple avec l’humoriste Alexandre Kominek, un jeune humoriste de 33 ans.

Aujourd’hui maman d’une adolescente nommée Toni et âgée de 15 ans, Florence Foresti s’est séparée du papa en 2007, le metteur en scène Julien Mairesse. Si elle devient la compagne du réalisateur et scénariste français Xavier Maingon, elle retrouve l’amour dans les bras d’Alexandre Kominek en officialisant sa relation avec l’humoriste le 27 juin dernier, lors d’une représentation du spectacle de Vincent Dedienne.

Les deux tourtereaux filent le parfait amour et se sont même affichés au tournoi de Roland-Garros 2022, malgré leur différence d’âge de 14 ans. En effet, Florence Foresti est une maman de 49 très proche de sa fille, son nouveau compagnon, quant à lui, est âgé de 34 ans. Mais leur passion commune, qui n’est autre que l’humour, les rapproche au quotidien.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by florence foresti (@madameforesti)

Alexandre Kominek et son enfance en Suisse

L’humoriste suisse, Alexandre Kominek, est en pleine ascension dans sa carrière humoristique. Né d’un père tunisien et d’une mère polonaise, le jeune homme aux yeux bleus est Juif séfarade, ce qu’il décrit comme “un ancien diamantaire flamboyant” lors d’une interview accordée à L’Illustré en mars dernier. Le conjoint de Florence Foresti a vu le jour à Genève en le 20 novembre 1989 et a grandi en Suisse. Il est fils unique et a toujours été entouré de sa bande d’amis qui le considèrent comme le “petit gros de la bande”.

Mes meilleurs potes étaient des immigrés turcs, albanais, africains ou portugais. Tu rajoutes un Juif au milieu, mais on se charriait toute la journée. Je n’ai jamais été mis de côté pour mon apparence ou victimisé. J’avais une bonne répartie, j’étais gardien au foot, agile et sportif. Un gros chat, quoi”, a-t-il confié dans cette même interview.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Alexandre Kominek (@alexandrekominek)

Florence Foresti et Alexandre Kominek affichent leur passion commune pour l’humour

Si le couple se fait discret sur la toile, leur centre d’intérêt le plus évident est sans conteste l’humour. Alexandre Kominek a vu sa candidature refusée au cours Florent mais n’a jamais abandonné ses rêves puisqu’il remporte le Banane Comedy Club de Lausanne en 2014, puis se classe finaliste du concours Jokenation en 2015. Deux ans plus tard, il apparaît au Montreux Comedy Club et, en 2017, auJamel Comedy Club.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Alexandre Kominek (@alexandrekominek)

Le conjoint de Florence Foresti n’est pas seulement le clown en slip sur Instagram, ni juste le CEO du Summer slip. Ilest également réputé pour ses chroniques humoristiques sur France Inter, et notamment pour son personnage de Carlos, le séducteur latino qui adore draguer les mamans. Coïncidence avec son amour pour l’amie de Franck Dubosc ?

Depuis 2018, Alexandre Kominek possède son propre stand up show : Bâtard Sensible, produit au théâtre du gymnase jusqu’en décembre 2023. Qui se ressemble s’assemble… En effet, Florence Foresti est aussi en tournée pour son spectacle Boys Boys Boys qui est déjà complet pour toutes les dates sur Paris.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Alexandre Kominek (@alexandrekominek)

Très discrets en public, Florence Foresti et Alexandre Kominek ont fait une apparition en 2022 à l’occasion de Roland-Garros. Le couple s’est affiché très complice à Paris dans les tribunes de la rencontre sportive, lors du week-end du 28 et 29 mai 2022. Un large sourire aux lèvres, les deux amoureux transpiraient l’amour !

Mais, aucune trace de leur relation amoureuse sur leurs réseaux sociaux respectifs. En effet, les deux humoristes partagent seulement du contenu à la thématique évidente : l’humour. Si Florence Foresti postent des extraits de sa série “Désordres” disponible sur Canal +, Alexandre Kominek publie ses sketchs diffusés sur France Inter. Pour vivre heureux, vivons cachés, dit l’adage…

Sources utilisées :

Instagram

L’illustré

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *